Utilisation du Gingko biloba, un extrait de feuilles d'arbre aux quarante écus, pour ralentir la progression de la dégénérescence maculaire liée à l'âge

La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) est une maladie qui affecte la zone centrale de la rétine (fond de l'œil). La rétine peut se détériorer avec l'âge et certaines personnes présentent des lésions conduisant à la perte de la vision centrale. Le Gingko biloba, extrait des feuilles de l'arbre aux quarante écus, est utilisé dans les plantes médicinales chinoises pour traiter une variété d'affections médicales, en particulier les problèmes circulatoires. L'extrait de Ginkgo biloba contient deux constituants (flavonoïdes et terpénoïdes) qui possèdent des propriétés antioxydantes. On pense que ceux-ci peuvent aider à ralentir la progression de la DMLA. L'auteur a identifié deux études contrôlées randomisées de petite taille (portant sur un total de 119 participants) ; l'une en France et l'autre en Allemagne. Un essai comparait le Gingko biloba à un placebo et l'autre comparait deux différentes doses de l'extrait. Bien que les deux essais aient fait état de certains effets positifs du Ginkgo biloba sur la vision, les essais étaient de petite taille et de courte durée. Les effets indésirables et la qualité de vie n'ont pas été évalués. La conclusion générale de cette revue est que les recherches actuelles n'ont pas répondu à la question de savoir si le Ginkgo biloba a un effet bénéfique sur les personnes atteintes de DMLA. Les essais futurs devraient inclure un plus grand nombre de participants et être réalisés sur une plus longue période.

Conclusions des auteurs : 

Les recherches en l'état actuel n'ont pas permis de répondre à la question de savoir si les personnes atteintes de DMLA devraient prendre de l'extrait de Ginkgo biloba pour prévenir la progression de la maladie. Deux essais de petite taille ont suggéré un effet bénéfique possible du Gingko biloba sur la vision et des essais supplémentaires sont nécessaires. Le Ginkgo biloba est couramment utilisé en Chine, en Allemagne et en France. Les essais futurs devraient être de plus grande taille et durer plus longtemps afin d'offrir une mesure plus robuste de l'effet de l'extrait de Gingko biloba sur la DMLA.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

Le Ginkgo est utilisé dans le traitement des maladies vasculaires périphériques et de l'« insuffisance cérébrale ». On pense qu'il possède plusieurs mécanismes d'action potentiels, notamment l'augmentation du flux sanguin, un antagonisme du facteur d'activation des plaquettes, et la prévention des lésions membranaires causées par les radicaux libres. Les facteurs vasculaires et les lésions oxydatives seraient deux mécanismes potentiels de la pathologie de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA).

Objectifs : 

L'objectif de cette revue était de déterminer l'effet de l'extrait de Ginkgo biloba sur la progression de la DMLA.

Stratégie de recherche documentaire : 

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (qui contient le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur l'œil et la vision) (The Cochrane Library 2012, numéro 10), Ovid MEDLINE, Ovid MEDLINE In-Process and Other Non-Indexed Citations, Ovid MEDLINE Daily, Ovid OLDMEDLINE (de janvier 1946 à octobre 2012), EMBASE (de janvier 1980 à octobre 2012), Allied and Complementary Medicine Database (AMED) (de janvier 1985 à octobre 2012), OpenGrey (Système d'information sur la littérature grise en Europe) (www.opengrey.eu/), le méta-registre des essais contrôlés (mREC) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov) et le système d'enregistrement international des essais cliniques de l'OMS (ICTRP) (www.who.int/ictrp/search/fr). Nous n'avons appliqué aucune restriction concernant la date ou la langue dans les recherches électroniques d'essais. Nous avons consulté les bases de données électroniques pour la dernière fois le 5 octobre 2012. Nous avons effectué des recherches dans les listes bibliographiques des rapports identifiés et du Science Citation Index. Nous avons également contacté les investigateurs des études incluses pour obtenir des informations supplémentaires.

Critères de sélection : 

Tous les essais randomisés portant sur des personnes atteintes de DMLA dans lesquels l'extrait de Ginkgo biloba avait été comparé à un témoin ont été inclus.

Recueil et analyse des données : 

L'auteur de la revue a extrait les données à l'aide d'un formulaire standardisé. Les données ont été vérifiées auprès des investigateurs des essais. La qualité des essais a été évaluée.

Résultats principaux : 

Deux essais publiés ont été identifiés, dans lesquels étaient randomisées un total de 119 personnes. Dans une étude menée en France, 20 personnes ont été assignées de manière aléatoire à l'extrait de Gingko biloba EGb 761 80 mg deux fois par jour ou à un placebo. Dans l'autre étude menée en Allemagne, 99 personnes ont été assignées de manière aléatoire à deux différentes doses d'extrait de Ginkgo biloba EGb 761 (240 mg par jour et 60 mg par jour). Dans les deux études, la durée du traitement était de six mois. Les deux essais ont fait état de certains effets positifs du Ginkgo biloba sur la vision. Cependant leurs résultats n'ont pas pu être regroupés. Les effets indésirables et la qualité de vie pour les personnes atteintes de DMLA n'étaient pas rapportés.

Tools
Information
Partager/Enregistrer

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.