Calcium et vitamine D pour traiter l’ostéoporose causée par l’utilisation de stéroïdes

Les corticostéroïdes sont largement utilisés pour traiter l’inflammation. La perte osseuse (ostéoporose) est un effet secondaire grave de ce traitement. Nous avons révisé un total de 5 essais regroupant 742 patients. Nous avons découvert qu’après 2 ans de traitement, la densité minérale osseuse de la partie lombaire de la colonne vertébrale et de l’avant-bras des patients prenant un traitement de calcium et vitamine D présentait une amélioration plus importante que chez les patients qui ne suivaient pas ce traitement. Il n’y avait pas de différence du nombre de fractures ou des mesures de laboratoire de la densité osseuse entre les deux groupes. Nous avons trouvé que le calcium et la vitamine D sont efficaces pour prévenir et traiter la perte osseuse induite par les corticostéroïdes dans la région lombaire de la colonne vertébrale et l’avant-bras. Le traitement semble être sans danger.

Conclusions des auteurs : 

Cette méta-analyse a démontré que la prise de vitamine D et de calcium permet de prévenir significativement, du point de vue clinique et statistique, la perte osseuse au niveau de la partie lombaire de la colonne vertébrale et de l’avant-bras, chez les patients traités par corticostéroïdes. Attendu la faible toxicité et le faible coût, tous les patients traités par corticostéroïdes devraient recevoir un traitement prophylactique de calcium et vitamine D.

Lire le résumé complet...
Contexte : 

L’ostéoporose et les fractures qu’elle entraîne sont une cause majeure de morbidité et de mortalité. On la définit comme une faible masse osseuse et a de nombreuses étiologies avec différents schémas de perte osseuse. Le traitement par corticostéroïdes contribue au développement de l'ostéoporose. Les stéroïdes entraînent une perte osseuse par divers mécanismes complexes. Il a été suggéré que les patients qui débutent un traitement par stéroïdes devraient recevoir un traitement préventif (calcium, vitamine D, œstrogènes ou bisphosphonates).

Objectifs : 

Évaluer les effets du calcium et de la vitamine D par rapport au calcium seul ou au placébo dans la prévention de la perte osseuse chez les patients prenant des corticostéroïdes systémiques.

Stratégie de recherche documentaire : 

Nous avons effectué une recherche dans le Registre Cochrane des essais musculo-squelettiques, le Registre Cochrane des essais contrôlés, EMBASE et MEDLINE jusqu’en 1996. Nous avons également réalisé une recherche manuelle d’abstracts de divers congrès scientifiques et des listes de références d’essais sélectionnés.

Critères de sélection : 

Tous les essais randomisés comparant le calcium et la vitamine D avec le calcium seul ou le placébo chez des patients prenant des corticostéroïdes systémiques.

Recueil et analyse des données : 

Les données ont été extraites des essais par deux investigateurs. La qualité méthodologique a été évaluée de manière similaire. Une analyse a été effectuée au moyen de modèles à effets fixes.

Résultats principaux : 

Cinq essais ont été inclus, avec 274 patients. L’analyse a été effectuée deux ans après le début de la prise de calcium et vitamine D. Une différence moyenne pondérée (DMP) significative a été mise en évidence entre le groupe de traitement et le groupe témoin au niveau de la densité minérale osseuse lombaire (DMP 2,6 (CI à 95% 0,7 à 4,5) et radiale (DMP 2,5 (CI à 95% 0,6 à 4,4). Il n’y a pas eu de différence significative entre les autres mesures des résultats (masse osseuse du col du fémur, incidence de fractures, marqueurs biochimiques de la résorption osseuse).

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.