Version céphalique par manœuvre externe en cas de présentation du siège avant terme

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Les preuves sont insuffisantes pour déterminer si le fait de tourner un bébé en présentation du siège en présentation céphalique au début des derniers mois de grossesse réduit l'incidence de la présentation du siège à terme.

Les bébés nés les fesses en bas (en position de siège) peuvent avoir plus de problèmes au cours de la naissance que ceux nés la tête en bas (en position céphalique). Au cours d'une version par manœuvre externe (VME), un bébé en présentation podalique est retourné en présentation céphalique en poussant doucement sur l'abdomen de la mère. D'autres recherches démontrent que la VCE après 37 semaines réduit le nombre de bébés en position de siège à terme et le nombre de césariennes. Cette revue d'essais a montré que si la VME était pratiquée très tôt au cours du 3e trimestre (entre 32 et 34 SA) cela n'affectait pas la présentation du bébé à terme ni le nombre de bébé nés par césarienne. Cependant, les données sont insuffisantes pour déterminer si la réalisation de la VME entre 34 et 36 semaines plutôt qu'après 37 SA entraînerait une réduction du nombre de bébés en présentation podalique au moment de l'accouchement et une réduction du nombre de césariennes. Des recherches supplémentaires sont en cours.

Conclusions des auteurs : 

Comparé à une absence de tentative de VME, la VME réalisée avant terme réduit les présentations non céphaliques à la naissance. Comparé à la VME, le réalisation d'une VME entre 34 et 35 SA peut présenter un bénéfice en termes de diminution du taux de présentations non céphaliques et de césariennes. D'autres essais sont nécessaires pour confirmer ce résultat et écarter des taux accrus de naissances prématurées ou d'autres issues périnatales indésirables. Un essai pragmatique à grande échelle est en cours (www.utoronto.ca/miru/eecv2).

[Remarque : Les références dans la section en attente de classification de la revue pourraient modifier les conclusions de la revue après avoir été évaluées.]

Lire le résumé complet...
Contexte : 

Il a été démontré que la VME du fœtus en présentation du siège à terme était efficace pour réduire le nombre de bébés en présentation du siège et le nombre de césariennes, mais le taux de réussite est relativement faible. Cette revue examine les études effectuant la VME avant terme (avant 37 semaines d'aménorrhées).

Objectifs : 

Évaluer l'efficacité de la pratique de la VME avant terme (avant 37 semaines d'aménorrhées) pour les présentations du siège sur la présentation du fœtus à l'accouchement, le mode d'accouchement, et le taux de naissances prématurées, la morbidité périnatale, les morts fœtales in utero (MFIU) ou la mortalité néonatale.

Stratégie de recherche documentaire : 

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (avril 2005), le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library, numéro 1, 2005), MEDLINE (de 1965 à avril 2005), EMBASE (de 1988 à avril 2005), et le registre des essais cliniques contrôlés et des essais contrôlés randomisés (avril 2005). Nous avons mis à jour la recherche du registre d'essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance le 1er octobre 2009 et nous avons ajouté les résultats à la section en cours de classification.

Critères de sélection : 

Les essais randomisés comparant la réalisation d'une VME avant terme (avant 37 semaines d'aménorrhées) à un groupe témoin chez des femmes dont le bébé est en présentation du siège avant terme.

Recueil et analyse des données : 

Deux auteurs de la revue ont évalué de façon indépendante l'éligibilité et la qualité des essais et ont extrait des données.

Résultats principaux : 

Trois études sont incluses. Une étude a comparé la VME réalisée avant 37 SA et l'absence de VME. Il n'y avait aucune différence concernant le taux de présentation non céphalique à la naissance. Une étude a évalué la réalisation d'une VME débutée avant terme (33 SA) et jusqu'à 40 SA, qui pouvait être répétée jusqu'à l'accouchement comparé à l'absence de VME. Cette étude révélait une diminution du taux de présentation non céphalique à la naissance (risque relatif 0,59, intervalle de confiance à 95 % 0,45 à 0,77). Une étude a évalué la version par manœuvre externe débutée entre 34 et 35 SA par rapport à la VME débutée à partir de 37-38 SA d'aménorrhées. Même si les résultats n'étaient pas statistiquement significatifs, une diminution de 9,5 % du taux de présentations non céphaliques à la naissance et une baisse de 7 % du taux de césariennes étaient signalées lorsque la VME était démarrée tôt.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens. Cliquez ici pour plus d'informations à propos de notre projet de traduction.